Qui a volé le reportage réalisé par Al Massae dans les camps de Tindouf ?

Etrange affaire. Un journaliste-reporter du quotidien marocain Al Massae avait, il y a de cela quelques mois, réalisé un reportage dans les camps de Tindouf, portant sur la situation interne du front Polisario.

Le journaliste qui s’était déplacé dans les camps via la Mauritanie avait été reçu par les responsables du Front qui lui avaient facilité la tâche. De retour au Maroc, il avait pris son temps avant de publier l’enquête-reportage. En fin de compte, le travail devait figurer ce début octobre dans le premier numéro de l’hebdomadaire Al Massae Assiassi appartenant au groupe Al Massae. Il y a une semaine, le journaliste fut surpris par le vol du dossier et de centaines de photos de sa voiture garée en plein centre de Casablanca. Les voleurs qui e sont introduit dans la voiture n’ont pas laissé la moindre trace d’effraction. Selon des sources proches du dossier, les voleurs n’étaient pas intéressés par l’argent puisqu’ils ont snobé une liasse de billet qui était à portée de main. Avertis par le journaliste, les policiers se sont déplacés en masse pour fouiller minutieusement la voiture. Sous les ordres de Mustapha Mouzouni, préfet de police de Casablanca, tous les corps de la police ont été mobilisés. Alors qui s’intéressait de près au reportage du journaliste d’Al Massae ? Ceux qui ont opéré le vol ne l’ont pas fait pour empêcher sa publication. Ils étaient certainement au courant que l’enquête est enregistrée sur l’ordinateur dans les locaux d’Al Massae. Ils voulaient donc juste le lire avant tout le monde, histoire de ne pas se faire surprendre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *