Affaire Tariq Ramadan: le silence assourdissant des islamistes marocains

Aucune déclaration et pas le moindre commentaire des islamistes marocains concernant les révélations sur les frasques du penseur Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur du mouvement des Frères musulmans et accusé de viol et violences sexuelles par plusieurs victimes.

Aurait-il quelque chose à se reprocher, à cacher ? «Oui, le petit fils de Hassan El Benna ne venait pas à Casablanca, Rabat et Marrakech, que pour donner des conférences, et ramasser des liasses de dirhams», affirme une source à Rabat qui suit de près les mouvements islamistes marocains et notamment le Mouvement unicité et réforme (MUR, base-arrière du PJD, le parti au pouvoir).

Selon nos informations, Tariq Ramadan traîne aussi des «casseroles sexuelles» au Maroc, mais ses frères au royaume maintiennent un écran de fumée, aussi bien au PJD, au MUR qu’au sein du mouvement Justice et spiritualité (Al Adl Wal Ihssane, mouvement interdit, mais toléré).

Remember Mansour et Khaled

Dans le même registre, nos sources rappellent les scandales de deux autres célèbres théoriciens islamistes «light». A la fin des années 1990, le téléprédicateur égyptien Amrou Khaled avait dû quitter précipitamment le Maroc après un scandale sexuel dont les péripéties s’étaient déroulées dans un célèbre palace casablancais. «Il avait choisi d’annuler la conférence qu’il devait donner le lendemain et d’aller voir ailleurs», se rappelle une de nos sources.

Plus proche de nous, en 2015, Ahmed Mansour, journaliste-vedette de la chaîne Al-Jazeera et grand défenseur des Frères musulmans, avait provoqué une importante polémique au Maroc en contractant un mariage «3orfi» (coutumier, non reconnu par la législation marocaine) avec une jeune femme et la bénédiction de membres dirigeants du PJD et du MUR.

Quelques semaines plus tard, les problèmes s’étaient fait jour avec un déballage qui a éclaboussé le PJD et plusieurs de ses dirigeants, surtout quand il a été révélé que Ahmed Mansour s’était marié à dix-sept reprises !

A quoi faudrait-il s’attendre dans les jours à venir ? «Pas sûr que les personnes concernées passent aux aveux, mais tout finira par se savoir», répondent nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. the_traveller 15:56 - novembre 11, 2017

    Aucune source, aucune preuve, que de la calomnie. Si vous avez quelque chose à dénoncer, dénoncez-le et apportez des preuves. Sinon, taisez-vous.

  2. Cisse de Bma 23:46 - novembre 12, 2017

    Ha la belle affaire! Ils vont s’acharner sur Ramadan sachant bien que 99,99 pour cent des hommes vivants ou ayant vécu sont exactement comme Ramadan ou DSK mais que tous les autres ne se font jamais choper. De 7 ans à 77 ans (et je sais de quoi je parle) tout individu mâle est un prédateur sexuel avec ou sans moyens. Arrêter donc le deux poids deux mesures en diabolisant uniquement ceux qu’on veut abattre par tous les moyens. J’ai toujours beaucoup de pitié du sort des « non mâles » depuis l’aube de l’humanité. Alors pour Ramadan, il faut la boucler ou alors dénoncez toutes les notabilités, célébrités et autres richissimes