Diplomatie. Comment l’intergroupe « Sahara occidental » au Parlement européen a tourné au fiasco

Face à l’avancée de la diplomatie marocaine sur le dossier du Sahara, l’Algérie et le Front Polisario n’allaient pas rester les bras croisés. L’ouverture de consulats à Laâyoune et à Dakhla, les deux principales villes du Sahara occidental, leur ont fait beaucoup de mal. La riposte devait être à la mesure de l’affront subi par l’outil diplomatique algérien. Et pour ce faire, Alger a essayé de réagir au sein du Parlement européen, un terrain qui, apriori, lui semblait conquis. Mais, ce fut peine perdue.

Ces dernières semaines, les réseaux de l’Algérie et du Polisario se sont activés dans les coulisses du Parlement européen. L’objectif étant la constitution d’un intergroupe « Sahara Occidental ». Le promoteur de cette initiative, l’eurodéputé allemand social-démocrate Joachim Schuster envoya des invitations aux 750 eurodéputés et à environ 2000 assistants et fonctionnaires des différents groupes parlementaires. La réunion fut convoquée pour le jeudi 13 février dans une petite salle des réunions qui a une capacité environ 20 personnes.

Au final, ce sont à peine une douzaine de personnes, des assistants parlementaires et des stagiaires, qui assistèrent au lancement de l’intergroupe Sahara Occidental. Un grand fiasco pour la diplomatie algérienne, d’autant plus que les intergroupes du Parlement européen ne sont que des tribunes informelles créées par les petits groupes d’eurodéputés afin de discuter de sujets divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dif 22:17 - février 17, 2020

    Inutile de penser que l’algérie cedera un iota sur le principe d’autodeteemination des peuples colonisés,ce jour n’arrivera jamais.vaut mieux pour le maroc de prendre une voie autre que cette démarche d’autonomie meme avec le soutien des iles comores,gabon ou autre guinée que ce bourrita essaye de tirer profit pour son maintien à la cour de sa majesté.

    1. Babou 01:24 - février 18, 2020

      Bientôt le Burkina et les pays du golfe, sans compter la can de futsal organisé par la Caf à laayoune avec la bénédiction de la Fifa, donc l’algérien peux rêver, comme a dit un ancien ministre algérien (le maroc a pris la proie et l’Algérie a pris l’ombre de la proie)l’algérien vient d’offrir 500 millions de dollars au polisario alors que les caisses de l’état sont vides et après on que l’algerie n’est pas partie prenante !!

  2. telemaque 16:34 - février 19, 2020

    Pour ADDIF : Cedera ou cedera pas nous etions dans le Sahra , nous y sommes et nous y resterons et qui sa mere est une brebis sera mangee par le chacal . Marrakam fi 7a annam kbiiiir

  3. Nass 13:42 - février 24, 2020

    C’est cà ! Que de perversions et mensonges.
    La réalité du Sahara Occidental est celle-ci : Cette « association » ne représente qu’elle-même et sa poignée d’adhérenhttps.
    ://www.unicaen.fr/puc/html/ecrire/rets.
    Au lieu de s’adresser aux autorités Algériennes, que cette « association » mette plutôt son ‘dare’ aux autorités marocaines.
    Visiblement, elle a une singulière façon de lire les événements et de surcroît ne suit pas l’actualité ! Qu’elle aille voir la presse et le sites marocains où est déversé QUOTIDIENNEMENT un torrent d’injures envers l’Algérie et TOUS les Algériens.
    https://www.unicaen.fr/puc/html/ecrire/revues/crdf/crdf11/crdf1110ruiz-miguel.pdf

  4. Nass 13:45 - février 24, 2020

    C’est cà ! Que de perversions et mensonges.
    La réalité du Sahara Occidental est celle-ci : https://www.unicaen.fr/puc/html/ecrire/revues/crdf/crdf11/crdf1110ruiz-miguel.pdf

  5. kamal 10:11 - mars 12, 2020

    le Sahara était toujours marocain et le restera inchallah car tout un peuple y crois et prêt a tous les sacrifices pour défendre son territoire , ceux qui pensent le contraire n’ont qu’à rêver , et je craint que leur rêve ne tourne en cauchemar avec de nouveaux consulats a Dakhla et Laayoun et avec la le soutient de nos amis partout dans le monde et même nos ennemis un jour viendra et ils se rendront compte qu’ils ont choisis le mauvais coté . la seule chose qui me fait mal au cœur c’est le gaspillage de l’argent du peuple algérien frère sur une affaire perdu