Maroc: passe d’armes budgétaire entre El Othmani et son ancien ministre de la santé

Alors que pendant plusieurs semaines les infirmiers multipliaient les grèves pour revendiquer des augmentations de salaire, Lhoussaine Louardi, ex-ministre de la Santé, avait pris son courage à deux mains pour soumettre le dossier au Palais.

En haut lieu, il avait été ordonné de débloquer les fonds nécessaires (près de deux milliards de dirhams) pour désamorcer la crise avec les infirmiers. Or lorsqu’il en a référé à son patron, Saâd-Eddine El Othmani, Lhoussaine Louardi en est tombé des nues. El Othmani avait demandé à réserver le budget exceptionnel destiné à augmenter les infirmiers afin de résoudre d’autres problèmes dans le cadre du dialogue social avec les centrales syndicales. L’ancien ministre PPS n’avait alors d’autre choix que de revenir demander l’arbitrage de l’entourage immédiat du roi, et le dossier a été clos. C’est dire la manière dont les islamistes gèrent les dossiers chauds. Sans aucune réelle vision, et mal entourés au sein de leurs cabinets respectifs, il leur arrive souvent d’agir n’importe comment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *