Exclusif. Après les déclarations du président Tebboune, la France et l’Europe vont prendre leurs distances avec le régime algérien

Les déclarations d’Abdelmedjid Tebboune, le nouveau président algérien, ont fini par semer le malaise au sein de l’Union Européenne. Le président algérien a accusé ouvertement des ambassades européennes de s’adonner à des activités d’espionnage en entretenant des liens troublants avec certains journalistes opposants emprisonnés en ce moment en Algérie. Ces déclarations ont été qualifiés de véritables dérapages par plusieurs sources diplomatiques européennes présentes à Alger, a-t-on appris. Tebboune a fait preuve d’une véritable maladresse en colportant des propos gravissimes totalement infondés. Le nouveau président algérien a prouvé qu’il voulait jeter de l’huile sur le feu. Ce qui relance les interrogations sur la stabilité de l’Algérie, un sujet brûlant qui suscite moult polémiques à Bruxelles où de nombreux députés et lobbys européens clament une politique beaucoup plus musclée à l’égard d’un régime instable qui menace toute la région de l’Afrique du Nord et du Sud de la Méditerranée avec ses errements successifs qui durent depuis début 2019.

Dans ce contexte, des députés européens vont convoquer prochainement une séance parlementaire à Bruxelles pour se prononcer sur la proposition que l’Union Européenne doit adopter à l’égard du régime algérien qui sombre dans la répression aveugle et les divisons internes au sein de ses services sécuritaires. Des députés européens préparent, selon nos sources, un projet d’une nouvelle résolution réclament des sanctions à l’égard du régime algérien considéré, désormais, comme une menace ouverte contre toute la région.

Bruxelles va aussi prendre ses distances et réduire énormément ses aides économiques au régime algérien. L’Europe réfléchit à ne plus donner de suite aux appels à l’aide de l’Algérie. Récemment, pour accompagner l’Algérie dans sa lutte contre l’épidémie du coronavirus COVID-19, Bruxelles a débloqué un financement de 75 millions d’euros. Ces initiatives vont être gelées prochainement en attendant de comprendre les intentions du régime algérien qui montre un visage inquiétant pour l’Europe et risque de faire face à d’énormes difficultés politiques après la crise sanitaire du COVID-19.

De son côté, la France a pris les devants de la scène en décidant de manifester son désaccord avec l’actuelle politique du régime algérien. Première action, Paris réfléchit à reporter ou annuler la prochaine session du Comité mixte algéro-français de coopération économique (COMEFA).

Cette session était prévue au mois de juin prochain et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie devait se déplacer à Alger pour étudier les opportunités de partenariat avec l’Algérie. Mais la France « ne croit plus à un partenariat d’exception avec l’Algérie » et le 13 mars dernier, lors de la visite de Jean Yves le Drian à Alger, le chef de la diplomatie française a réclamé ouvertement le règlement rapide de 6 gros dossiers économiques liés à la présence de 6 groupes français qui rencontrent de grandes difficultés avec les autorités algériennes depuis la chute de Bouteflika en avril 2019.

Sans la prise en charge sérieuse de ces 6 dossiers, la France ne fera plus aucun geste en faveur du régime algérien. Et avec le report ou l’annulation de la prochaine session de la COMEFA, l’Algérie sera plus que jamais isolée et confrontée toute seule à ses difficultés économiques. C’est la conséquence directe de la politique suicidaire de Tebboune fondée sur des provocations incessantes à l’égard des partenaires européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Moh35 12:23 - mai 3, 2020

    Azoulay et les merguezs franco israeliennes en mode panique face à la résistance islamique.
    #FAMED

    1. DZ123 DZ123 13:26 - mai 3, 2020

      Merci

  2. Brahim 15:19 - mai 3, 2020

    sans commentaire la situation est claire en Algérie, tout va bien et dans le bonne sens

    1. Reda B 23:11 - mai 4, 2020

      Il faut pas parler pour faire le comparatif et dire qui est mieux: ca ne va pas servir a la construction du maghreb
      Le maroc fait des choses certes tout de meme pas a ce niveau et toutes ces societes sont generalement etrangeres; mais tout de meme il ya des ecosystemes fonctionels et qui vont dans le bon sens et c est surla bonne voie. Le tourisme oui, le phosphate et derives et l agriculture.

      Mais un peu plus d autonomie, d education et de partage des richesses seraient les bienvenus… car certains n ont pas vraiment access.
      Les algeriens au pouvoit sont completement a cote de la plaque et l apres covid va voir la renaissandes des vrais algeriens qui aiment leur natiom et leur pays et leur voisins

    2. Kamel 15:31 - mai 7, 2020

      Un régime d’un système mafieux et voyous est’un Chien des occidentaux, l’embrouille c’est juste pour nous faire croire

  3. BENMOUFFOK 16:20 - mai 3, 2020

    Tebboune est aux abois, comme ses prédécesseurs il agite la main de l’étranger pour rallier à lui les pseudos nationalistes, qui ont un pied à Alger et les yeux sur Paris quand ce n’est pas le portefeuille et bien sur tous les crétins qui croit en ses balivernes !!! Tous les moyens sont bon pour museler l’opposition et faire taire les journalistes. Il n’est pas le fils de Boutéflika pour rien,une ordure ne peu que créer qu’une grosse …….

    1. mouatène 07:27 - juillet 16, 2020

      allah ibarék !!!! quelle éducation !!! quel civisme !!! ils sont forts les descendants des glaoui et des médiouri !!!

  4. khodja mohamed réda 19:56 - mai 3, 2020

    Oui et el hamdolillah on a besoin de personne (sans une relation sérieuse et d’égal à égal) même s’il faut crever de faim. L’Algérie va trouver son chemin seule comme d’habitude et sans l’aide des profiteurs/pilleurs de richesses et des haineux exactement comme elle l’a fait durant la guerre d’indépendance et durant la décennie noire.
    Dos au mur une fois encore, on suvivera inchallah.

  5. salim 23:17 - mai 3, 2020

    depuis l’ère du temps les chiens aboient , et la caravane passera comme toujours

  6. Benz.mohammed 02:52 - mai 4, 2020

    Et c’est ce qui fait peur à ces européens qui pensent qu’aucun pays africains ne peut se redresser tt seul, qu’ils votent leurs foutues lois , on est assez sereins pour faire de notre pays , un pays qui ne compte sur personne, la cloche a sonné messieurs les européens pour que vous fassiez mille et mille calcules pour nous parler , vous n’êtes pas habitués à qu’on vous dise , non , et comme d’habitude , l’Algérie , prend le devant pour vous prouver que le temps , grâce à nous , ( vous les européens) est venu pour vous faire comprendre que c’est bon , sanctions ou pas , c’est de l’intimidation pure et simple , l’Eldorado, c’est fini.

    1. Smeagolus gollumus 04:06 - mai 4, 2020

      Le soit-disant nationalisme n’offre ni emplois ni nourriture, ni soins ni éducation aux familles. En 2020, même la chine, usine du monde, ne peut se suffire à elle-même. Même les régimes de la Corée du Nord et du Venezuela y compris l’iranien, cherchent à négocier pour sortir de l’isolement. Le patriotisme a 4 sous n’est pas l’avenir de nos enfants. L’Algérie a besoin de sang neuf et surtout jeune!

    2. Smael Dergaoui 05:47 - mai 4, 2020

      faut pas réver ! l’ALGERIE A SA TETE UNE DE MAFIEUX ! c’est le coté peuple qu’il faut y songer ,les renégats du pouvoir ,sanction ou pas de l’europe ,ils ne manqueront de rien ,le peuple a besoin de manger ,de s’épanouir ,de vivre !

    3. BENMOUFFOK 07:44 - mai 4, 2020

      Que tous les dieux de la terre t’entendent ! Mais tant qu’il y aura des dictateurs militaires aux manettes, avec des marionnettes civiles nulle et corrompus à la manœuvre ton rêve (ou phantasme) ne ce réalisera jamais. Le seul choix qui est laissé au Algérien capables de relevé le défi, c’est de se soumettre à ces pourritures faussement patriotes, fuir vers d’autres cieux ou la prison.

  7. Nacer 08:47 - mai 4, 2020

    Je suis anti-régime mais vos infos sont un tissu de mensonge. Skandar Salhi donne-moi une seule du PE au lieu de parler de généralités!

  8. Bouteflika 09:07 - mai 4, 2020

    C’est un président amateur il ne sait pas ce qu’il dit.conferences nulles
    et comme il n’a rien à dire il se répète .Des conneries,serments 54,Moujahidine,colonialisme.un retour en arrière de 100 ans. sculte dans du sable mouillé,il sera vite emporté par le vent de la colere

    1. BENMOUFFOK 08:06 - mai 5, 2020

      J’espère que tu ne fais pas partie des privilégier ou rentière du système qui joue les patriote, façon Corée du Nord et qui ont le portefeuille à Dubaï ou Paris ? Juste pour les crétin demeurés qui crois aux balivernes du régime. Cela serait de l’hypocrisie la plus éhontée, la prison d’El Harrach est pleine de ces patriotes de façade, on connaît une partie de la vérité aujourd’hui !

      1. Mansour Essaïh 15:04 - mai 7, 2020

        Pour les patriotes genre Corée du Nord, oui ! Jong-riha en est l’exemple le plus frappant.

  9. azzam azzouzi 13:05 - mai 4, 2020

    un investissement plus rentable qu’ inattendu qui ne contient aucun risque politique ou financier pourrait sortir et surprendre les adversaires qui attendent le gouvernement algérien et par là même son gouvernement. Les médecins et scientifiques algériens pourraient rapidement répondre à l’appel de l’Algérie ,de son peuple et de son gouvernement pour s’intégrer et prendre en charge une dynamique , dans tous les domaines scientifiques, médicales, industrielles, technologiques et dans la recherche, la formation et dans toutes les applications . Leurs départ de l’Europe mettraient la médecine européenne et particulièrement française dans d’énormes difficultés aussitôt leur décisions de retour prises,

    1. azzam azzouzi 13:09 - mai 4, 2020

      entendez par là « surprendre les adversaires qui attendent le peuple algérien et par là même son gouvernement

  10. azzam azzouzi 13:10 - mai 4, 2020

    entendez par là « surprendre les adversaires qui attendent le peuple algérien et par là même son gouvernement

  11. Nabil 13:56 - mai 4, 2020

    les journaleux marocain ne vivent que de mensonge. Il n ‘a jamais prononcé ambassade européenne mais plutôt ambassade étrangère. L’imbécilité n’a pas de limite chez, vous d’où votre sous développement humain. je pense que c’est plutôt le Maroc qui est entrain de sombrer doucement après la chute vertigineuse des ses rentrées de devises causé par l’arrêt du tourisme , la baisse des exportations de F&L, recul des transferts des MRE …le choc qui vous attend est énorme. C’est se qui explique votre acharnement médiatique sur l’Algérie

    1. Vérité 14:27 - mai 4, 2020

      C’est dire vrai, tout le monde va sombrer si on prend votre language mais dites pourquoi le Maroc en particulier ?
      N’est ce là une dent contre le Maroc à chaque fois que les choses tournent mal dans votre pays si large que vous avez du mal à contrôler et gouverner
      Votre probleme vous le regler directement avec l’EU

    2. Babou 21:55 - mai 4, 2020

      https://www.facebook.com/100048229539817/posts/131898971761087/ le maroc possède un économie solide et diversifiée il n’y a pas que le tourisme il y a l’agriculture l’industrie le maroc est le deuxième producteur de masques juste après la Chine il est dans le top 10 des pays producteurs de voitures,malgré la pandémie les produits agricoles marocains inondent les marchés partout dans le monde .et puis le tourisme c’est sur toute l’année.

      1. Reda B 23:08 - mai 4, 2020

        Il faut pas parler pour faire le comparatif et dire qui est mieux: ca ne va pas servir a la construction du maghreb
        Le maroc fait des choses certes tout de meme pas a ce niveau et toutes ces societes sont generalement etrangeres; mais tout de meme il ya des ecosystemes fonctionels et qui vont dans le bon sens et c est surla bonne voie. Le tourisme oui, le phosphate et derives et l agriculture.

        Mais un peu plus d autonomie, d education et de partage des richesses seraient les bienvenus… car certains n ont pas vraiment access.
        Les algeriens au pouvoit sont completement a cote de la plaque et l apres covid va voir la renaissannce

      2. Karmaoui 23:42 - mai 4, 2020

        pourquoi chaque fois que Algérie à des problèmes avec les autres il se retourne contre le Maroc bizarre

    3. Mansour Essaïh 15:23 - mai 7, 2020

      je te pardonne ; je sais que le 04/05, tu n’as pas eu ta ration d’un sac de semoule et d’un demi litre de lait en poudre.
      L’Imam Ali (Allah soit satisfait de lui), n’as-t’il pas dit :  »Si la pauvreté était un homme, je l’aurais tué » ? Mais, je suis désolé pour toi, la pauvreté d’esprit n’a pas de remède.

  12. Gaid salah 23:59 - mai 4, 2020

    Alors vous êtes en panic? Avec la nouvel ALGERIE
    Et oui, c fini l’époque Said boutef et les corompu agent de mama francia, tous en prison les voleur!
    La l’Algérie pour les algériens et vote du 12.12 porte ses fruits!
    Les contrat d’aujourd’hui avec les étrangers s’est gagnant gagnant ou cas toi!
    Makzen saché que l’Algérie n’attend rien de vos patron EU USA, on est tournée vers la chine russie iran venesueka cuba coré.voilà qui sont nos allié et qui n’envahisse pas les autre pays!(sahara occidental bientôt libre)

    1. salim 03:03 - mai 6, 2020

      Cela est un discours fort malheureux d’un algérien gavé à la propagande anti capitaliste et acro a lurrs et la chine (qui se sont bien remplis les poches et qui ne vont jamais aidez l’Algérie car la Russie mise sur le Maroc et même la chine veux mettre la 5g au Maroc en tant que premier pays d’Afrique disposant de la 5g) il faut aretez de jalouser le Maroc et de mettre la faute de tous les problèmes que l’Algérie rencontre sur le dos du Maroc ça devient enfantin et cela nuit à l’image des algériens au niveau mondial .ps le Maroc est le pays où il y’a le moin de chômage en Afrique du Nord et le pays qui comporte le plus de travailleur dans tous les pays arabe (de l’Algérie jusque au émirats pour construire les maisons et les décorations artisanales marocains ) et pour le Sahara marocain n’ayez crainte la vérité et déjà connu des pays du monde le Polisario n’aura jamais le Sahara occidentale qui est sous autonomie et le restera pendant que le Polisario mourrera a tindouf ou bien s’entretuer avec l’armée algérienne qui a elle même fait l’erreur de la crée et de les abriter à bon entendeur et rendez vous en 2022 pour voir l’états du Maroc et de l’Algérie (qui va devenir malheureusement comme la Libye à cause de personnes incultes (Dirigent algérien et qui se sont laissez bouffez par une jalousie anti occident anti marocaine anti ouverture d’esprit ….puisse le peuple algérien ne pas trop souffrir après le corona car l’Algérie a 0 marge de manœuvre pour se crée un nouveau mode de développement comparé au Maroc et à la Tunisie.au bout d’un moment il faut aretez les enfantillages et se creusez les cerveaux pour fair réellement bougez le pays .c’est pas la Russie ou la chine qui vont le faire pour vous ils sont déjà au aboi eux même il vont pas se sacrifier pour l’Algérie anti berbère qui nous aimes pas kabyles et aures qui est trop arabisée comparé au voisin marocain plus développé infrastructure …. humainement (même si le partage des richesses est le moin équitable entre les trois pays maghrébins mais il y a un réels boom dans ce secteur actuellement et pour les prochains mois ils vont meme nous dépasser ainsi que la Tunisie très rapidement dans le partage des richesses avec la croissance que le Maroc connais et va connaître avec le post corona car ce pays réfléchis beaucoup et a c’est partenaire de tous les côtés aussi bien américains européen que russe et chinois et même japonais )

    2. Medl 12:20 - mai 6, 2020

      Arrêté de te toucher la nuit. Gaid salah est mort et toute la vieille clique des années 60 rétrograde et ringarde va le suivre bientôt mon pote.

  13. telemaque 01:59 - mai 5, 2020

    Nul n est aveugle que celui qui veut rien voir.L hypocrisie algerienne n a jamais aime , n aime et n aimera pas la Verite qui derange. L ennemi actuel de l Algerien est l algerien comme lui. l Algerien a le nez enorme ,il aime cacher ses echecs et ses nellutes. Ma3za walaw tarat

  14. Dudoc 23:10 - mai 6, 2020

    L’enjeu = Pression sur les gouvernements du Maghreb pour ne pas oublier la soumission aux maîtres anciens colonisateurs. L’Europe ne tolère aucun dérapage banal soit-il de ce qu’elle considère encore une de ses colonies…
    Tremblez le Maroc, la Tunisie et la Lybie, et prenez exemple si vous ne vous prosternez pas. Votre cloche sonnera si vous ne faites pas union = force.

  15. Stalone Benromboo 12:17 - mai 7, 2020

    تناكت عمي مليح زادلو الهوى و الريح