Jamal Makhtatar, gouverneur d’Essaouira, sera entendu par la justice

Sur instructions du roi Mohammed VI, le gouverneur d’Essaouira, où s’est joué un drame qui a coûté la vie à 15 personnes, dimanche, devra rendre des comptes.

Jamal Makhtatar sera ainsi entendu par la justice pour définir son éventuelle responsabilité dans la bousculade de Boulaâlam et ce en tant que premier responsable de l’administration territoriale dans la province d’Essaouira. Signalons par ailleurs que Mohammed VI a ordonné que soient rendues plus strictes les législations nationales encadrant le recours à la générosité publique (collecte de dons) et la distribution des denrées alimentaires aux populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. alilou 14:20 - novembre 21, 2017

    Quelle honte pour le Maroc, bousculade digne du moyen-âge comme le régime marocain.Condoléances au petit peuple écrasé par le roi prédateur.