La RAM engage un collectif d’avocats maroco-français dans sa plainte contre Messahel

C’est officiel. La Royal Air Maroc (RAM), le transporteur aérien national, porte plainte auprès de la justice française contre Abdelkader Messahel, le ministre algérien des Affaires étrangères.  Des sources au sein de la RAM affirment qu’un collectif d’avocats marocains et français allait déposer cette plainte lundi 4 décembre devant une juridiction parisienne. On apprend dans le même temps qu’une réunion du board de la compagnie marocaine  s’est tenue récemment en présence de ses avocats et de son service juridique pour finaliser cette plainte, et ce après le retour de Abdelhamid Addou, PDG du transporteur national qui accompagnait Mohammed VI lors de ses visites aux Emirats, au Qatar puis à Abidjan où s’est tenu le sommet Union africaine-Union européenne. Le 20 octobre dernier, lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires algériens, Abdelkader Messahel avait accusé le Maroc, à travers ses entreprises et ses banques, de blanchir l’argent de la drogue en Afrique. Des déclarations qui ont valu au diplomate en chef à Alger d’être moqué des deux côtés de la frontière et bien au-delà.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *