Marzouki se fait allumer en Algérie

Posté le : 8 février, 2012

C’est un véritable pilonnage auquel a été soumis pendant plusieurs jours le nouveau président tunisien Moncef Marzouki de la part de la presse algérienne. Il a suffi que le chef d’Etat tunisien choisisse le Maroc comme point de départ de son périple maghrébin pour que les journaux d’Alger lui tirent dessus sans répit. [onlypaid] D’ailleurs, Moncef Marzouki dont les frères et les sœurs vivent au Maroc et ont pour la plupart d’entre eux la nationalité de ce pays, a prévu de consacrer trois jours complets au royaume où il compte beaucoup d’amis et où il a également passé une partie de sa jeunesse. Le président tunisien qui jouit d’une réelle popularité au Maghreb, compte se rendre sur la tombe de son père, El Haj Mohamed Marzouki, mort en 1988 à Marrakech et enterré dans le cimetière de Bab Doukkala. D’après des amis « marocains » de Moncef Marzouki, celui-ci les appelle toujours pour les entretenir de ses souvenirs dans la ville Ocre, où il affectionnait manger à Jamaâ El Fna chez le vendeur de poissons « Laqrita » et chez « Paolo », le vendeur de sandwichs. Aux dernières nouvelles, Moncef Marzouki aurait informé ses hôtes marocains qu’il préférait loger chez sa sœur Nadia, qui habite le quartier populaire de Massira 3 à Marrakech, en place et lieu de la résidence luxueuse mise à disposition par le palais. Une demande qui a été aimablement accueillie par les autorités marocaines.[/onlypaid]