Un cimetière pour développer l’Oriental

Le projet était dans le pipe depuis 2007. Initié par le Fonds Hassan II, la CGI et l’Agence de Développement de l’Oriental,…

un cimetière dédié aux avions devait voir le jour dans la région de Jerada au cours de l’année 2008. Crise économique mondiale oblige, le projet a été remisé à des jours meilleurs. Aujourd’hui, ses promoteurs-qui croient ferme en une reprise économique mondiale-veulent  le réactiver. Il s’agit, en plus d’une méga-casse pour les avions sur 500 hectares, de bâtir sur une surface similaire un parking géant pour avions. Le projet est parti d’une idée simple : à la basse saison, les compagnies aériennes européennes qui ne font pas fonctionner la totalité de leur flotte sont obligées de les garer dans des aires de stationnement proches des grands aéroports, ce qui leur revient très cher. Jerada devrait ainsi leur offrir une aire de stationnement « Low cost » à trois heures de vol de l’Europe. Adossée à la casse gigantesque, le projet serait d’autant plus rentable que les pièces détachées d’avions devraient pouvoir être récupérées à des prix défiant toute concurrence.

{JCSBOT SUBSCRIPTION=13,10,11,12}

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *