Zuma se met à dos l’Afrique francophone

L’Afrique du Sud est en train de se couper petit à petit de l’Afrique francophone. Après sa cuisante défaite sur le dossier ivoirien, le président sud-africain s’est mis à dos la communauté francophone en présentant la candidature  de son ex épouse Nkosazana Dlamini-Zuma à la présidence de l’Union africaine. [onlypaid] Le gabonais Jean Ping qui espérait, comme c’est d’usage, briguer un deuxième mandat successif, a trouvé le geste très inamical. L’homme qui n’a pas démérité s’en est ouvert à Ali Bongo-Ondimba qui a informé la diplomatie sud-africaine de son agacement. « Zuma devrait attendre son tour pour présenter son candidat. Les sud-africains se comportent comme des nouveaux colonisateurs. Ils nous prennent d’en haut », a affirmé un homme politique sénégalais qui a eu maille à partir avec eux sur plusieurs dossiers. En plus, concernant la présidence de l’Union africaine, la candidature de Nkosazana Dlamini-Zuma passe très mal, notamment en raison du caractère irascible de cette dernière. Plusieurs pays anglophones ont eux aussi fait savoir qu’ils n’allaient pas automatiquement suivre la consigne de vote de leur encombrant voisin du Sud.   [/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *