Mali. Le roi Mohammed VI aux petits soins avec l’influent chérif de Nioro

Le 28 septembre, au milieu d’une foule en liesse, le très influent guide spirituel Mouhamedou Ould Cheikh Hamahoullah dit Bouyé Haidara, quitte son fief de Nioro du Sahel pour se rendre à Bamako où il devait rencontrer le lendemain l’émissaire du roi du Maroc. Pour les Maliens, le déplacement du chérif de Nioro est en lui-même un grand événement, tellement sont rares ses escapades hors de sa zawiya.

Mais cette fois-ci, l’homme de religion vénéré par des millions d’adeptes au Sahel et en Afrique de l’Ouest ne pouvait refuser l’invitation du souverain chérifien (tous les deux sont descendants du prophète) pour se rendre à Bamako afin de rencontrer le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

C’est donc à bord d’un jet royal, envoyé spécialement par Mohammed VI à Bouyé Haidara, que le chef religieux âgé de 82 ans a fait le voyage vers la capitale malienne. Selon des sources locales, c’est la première fois depuis 2016 que le Chérif de Nioro quitte son fief, lui qui est habitué à recevoir chez lui décideurs, hommes d’affaires, diplomates et même certains présidents africains qui viennent demander conseil.

Le Maroc est fermement engagé pour la résolution de la crise malienne. Rabat tente de jouer un rôle de facilitateur et de médiateur entre les forces maliennes en présence. Il faut rappeler que le roi Mohammed VI, en tant que commandeur des croyants, jouit de beaucoup d’estime auprès des notabilités religieuses du Mali et des pays d’Afrique de l’Ouest.

Répondre à Kamel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kamel 12:10 - octobre 11, 2020

    Le prophète n a pas laisser derrière lui des bâtards. M6 le homo roi

    1. ChamaliRifi 12:38 - décembre 26, 2020

      La frustration peut te causer un AVC .. faut faire gaffe

      1. RAIS 04:01 - janvier 2, 2021

        La réalité est que momo 6 est fils d’hzssan dis, qui lui est fils naturel du glaoui.Ce glaoui à offert une de ses ( femmes) esclaves je dirai plutôt enceinte de de votre Hassan dis au Grand Mohamed V. D’où le véritable heritier fils légitime de Mohamed V fut sur la touche par les combines de la concubine esclave mère de hassan dos. Voilà la vérité. momo 6 n’a rie à ciré de son peuple comme son père d’ailleurs, ce qui l’intéresse, c’est préserver son trône quitte à faire des alliances avec le diable ( sioniste). Qu’attendez vous peuple soit disant vaillant de vous débarrasser de toute cette vermine de votre roitelet qui vous humilie chaque jour que dieu fait.

  2. Kadmar 12:53 - février 25, 2021

    Haidara et Mohamed 6 descendants tous les deux du Prophète ? Quelle absurdité ? Trouvez autre chose, mais arrêtez donc d’insulter le Prophète (saws) et tous les musulmans !!

    1. Anonyme 02:51 - avril 13, 2021

      Qu’ils le soient ou pas n’a pas d’importance. Ce qui l’est c’est que « l’homme de religion » est  » vénéré par des millions d’adeptes au Sahel et en Afrique de l’Ouest » et qu’il « ne pouvait refuser l’invitation du souverain chérifien » et qu' »Il faut rappeler que le roi Mohammed VI, en tant que commandeur des croyants, jouit de beaucoup d’estime auprès des notabilités religieuses du Mali et des pays d’Afrique de l’Ouest. »
      Cela s’appelle du soft power. C’est ancré dans l’Histoire.
      Ne vous en déplaise, cela ne s’obtient ni à coup de haussement de menton ni en bouffant du karoub.
      Et quand on voit là où certains dirigeants ont mené des pays (suivez mon regard) à fort potentiel à la quasi ruine. On serait presque tenté de lui baiser la main pour le remercier.
      Les vingts prochaines années vont déterminer qui sera le vaiqueur (à la Pyrrhus?) de ce combat stérile. Combat qui symbolise la faillite du panarabisme et la déchéance des Reyes de taifas.