L’armée s’inquiète de la hausse de l’émigration algérienne

Le ministère algérien de la Défense ne cache pas sa préoccupation devant « l’ampleur prise par les tentatives de quitter le territoire national de manière illégale », selon les termes d’un communiqué publié récemment.

Le dernier rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) tire également la sonnette d’alarme et souligne que quelque 6 500 ressortissants algériens sont arrivés illégalement en Europe au cours des dix premiers mois de l’année.

Principalement sur le territoire espagnol et la région de Murcie, ce qui a conduit le ministre espagnol de l’Intérieur, Juan Ignacio Zoido à faire part de sa réelle inquiétude auprès de l’ambassadrice algérienne en poste à Madrid.

De leur côté, les autorités algériennes affirment avoir interpellé plus de 5000 candidats au départ depuis le début de l’année. Des tentatives d’émigration illégale qui concernerait toutes les classes d’âge ainsi que toutes les classes sociales, selon l’étude publiée par l’agence des Nations unies.

Stratégie de développement des e-services de l’OMPIC‏

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *