Focus

Exclusif. Maroc: le gouvernement réfléchirait sérieusement à interdire Al Adl Wal Ihsane et Annahj

Les choses se corsent pour Al Adl Wal Ihsane (la Jamaâ) et Annahj Addimocrati (petit parti d’extrême gauche). Selon des sources gouvernementales, les autorités marocaines réfléchissent sérieusement à interdire ces deux mouvances et la question a été soulevé au sein de l’Exécutif. Il est reproché aux deux formations (l’un tolérée, l’autre constituée légalement) de détourner ...
Lire la suite

Algérie

Economie

Maroc

Algérie

Tunisie

Mauritanie

Libye