Exclusif. Au Maroc, le tourisme coule et les grands hôtels d’Agadir mis en vente

Agadir, capitale du Souss au Maroc, est l’une des principales destinations touristiques du pays et est le spot préférée de dizaines de milliers de touristes dont essentiellement les Allemands et les Russes. Mais les temps sont durs, et c’est un euphémisme, à cause du coronavirus et de la fermeture des frontières maritimes, terrestres et aériennes du pays.

Selon les sources de Maghreb intelligence, cette situation a poussé les professionnels à mettre en vente plusieurs établissements hôteliers de premier ordre. Ainsi, Club Med a décidé de se retirer d’Agadir et de restituer le club à la CDG alors que le CIH cherche acquéreur à l’hôtel Tivoli.

De son côté, affirment nos sources, l’homme d’affaires Abdelhadi Alami essaie de trouver un repreneur pour l’hôtel Golfe d’Agadir. Plus grave encore: le groupe Iberostar aurait décidé de mettre en vente tous ses hôtels basés à Saïdia, Marrakech et Agadir.

Dans la même situation, se trouvent les hôtels Royal et Almogar appartenant respectivement aux familles Yahia et Sbaï.Et, sans parler de la SOMED qui veut se débarrasser de l’hôtel Kasbah depuis bientôt trois années, la CDG veut se défaire de l’hôtel Les Omayades.

Rappelons que la ville d’Agadir n’est la seule dans ce cas de figure. A Casablanca, en plus des hôtels, ce sont les bars et les restaurants chics qui trinquent. Au moins une quarantaine d’enseignes a été mise dernièrement en vente (fonds de commerce, voire fonds de commerce et murs) dans plusieurs quartiers comme Aïn Diab, Maârif, Gauthier, Palmier et Racine.

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *