Exclusif. Les services de sécurité ouvrent enfin le dossier d’Anis Rahmani

En Algérie, l’empire d’Anis Rahmani, le prince du lobbying médiatique durant le règne du régime Bouteflika, est en train de vaciller. Les services de sécurité ont lancé officiellement une enquête sur les abus sociaux, facturations douteuses et détournements du budget de l’ANEP, l’agence étatique qui gère la manne publicitaire publique en Algérie. Anis Rahmani est soupçonné d’être impliqué dans toutes ces pratiques de malversations financières qui lui ont permis de fonder son groupe médiatique d’Ennahar.

Selon nos informations, Anis Rahmani a été soumis à cette enquête menée par les enquêteurs de la brigade de recherches de Bab Jedid depuis deux semaines. Le sulfureux patron  d’Ennahar TV a été convoqué à deux reprises au niveau de cette brigade pour être entendu dans le cadre de cette enquête. Il est à rappeler qu’Anis Rahmani est visé par plusieurs plaintes en Algérie. Longtemps protégé par son allié, l’ex-ministre de a Justice, Tayeb Louh, Anis Rahmani n’a jamais été inquiété par les juges algériens. Lors des manifestations organisées  chaque vendredi par le mouvement populaire du 22 février, Anis Rahmani et Ennahar TV sont raillés, contestés, insultés par les manifestants. Ennahar TV a été le principal outil de propagande du sérail algérien dirigé discrètement pendant des années par Saîd Bouteflika.

Répondre à MIMOUNA DZ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Norebi 03:47 - juillet 3, 2019

    A chacun son tour, jusqu’à épuration totale.

  2. Halir Aomar 12:46 - juillet 3, 2019

    Tous ceux qui ont volé doivent payer sans exception aucune.

  3. Haoues 14:52 - juillet 3, 2019

    JE CONSTATE QUE LES COMMENTAIRES QUI METTENT À NU LE ROYAUME DE SA MAJESTE (SIDKOUM ) SONT AUTOMATIQUEMENT BANIS ET NE FIGURENT JAMAIS DANS LES COMMENTAIRES.

  4. mostefa hirech 01:27 - juillet 4, 2019

    j espere pour lui comme pr tliba et louh
    ont mangé franchement l’algerie avec la complicite du FLN

  5. Anis El-Harki 16:09 - juillet 6, 2019

    Si cette information est vraie et confirmée, elle sera comme toutes les autres sans aucun intérêt car le principal intéressé réputé résidant français est déjà en France depuis plusieurs semaines.

  6. souami 13:35 - juillet 7, 2019

    c’est de la poudre aux yeux, le jeudi ou vendredi de juillet 2019, ce monsieur dit Anis Rahmani voyage en VIP avec un passeport Rouge destination les emirats arabes, on n’est pas dupe non plus

  7. The punisher 20:39 - juillet 25, 2019

    Ces fils de pute ont saigné à blanc l’Algérie , ils méritent un châtiment sévère . S’il n’y a plus de place dans le palace d’El harrach , il faut ouvrir d’autres prisons pour ces malfrats .

  8. Mobencous 03:10 - octobre 1, 2019

    Fausse nouvelle. Ennahar et anis rahmani sont bien protégés ,c l’instrument de propagande,de destruction massive du système .

    1. MIMOUNA DZ 12:01 - octobre 8, 2019

      A QUAND LES PATRONS DES AUTRES CHAINES SE LA HONTE COMME Echourouk et l’entv hachakoum ?????????????????????????

  9. LYES 10:17 - octobre 10, 2019

    Tous les traitres propagandistes du système doivent rendre des comptes.