Maroc: Benkirane, l’ex-chef du gouvernement refuse de participer à la campagne électorale du PJD

Abdelilah Benkirane, l’ancien secrétaire général du PJD, parti qui dirige le gouvernement au Maroc, a opposé un Niet catégorique à toutes les demandes émanant des siens pour participer à la campagne électorale pour les scrutins du 8 septembre.

Selon nos sources, l’ex-chef de file des islamistes a été approché par plusieurs dirigeants du parti pour essayer de l’impliquer dans la campagne électorale en cours, mais il a gentiment décliné.

Le PJD comptait sur l’appui, même symbolique de Benkirane, mais ce dernier semble décidé à rester à l’écart et laisser la direction du parti islamiste se débrouiller ans lui.

Les divergences, profondes, avec Saâd-Eddine El Othmani, y seraient-elles pour quelque chose dans cette décision?

«Il y a un peu de cela aussi, mais il n’y a pas que Benkirane qui a adopté cette attitude puisque plusieurs autres dirigeants ont fait de même», affirment nos sources.

C’est le cas notamment de Mostapha Ramid, ministre d’Etat en charge des Droits de l’homme qui, depuis plusieurs mois, avait décidé de geler toute participation aux activités et aux instances du parti, officiellement pour des raisons de santé. Mais il n’y a pas que cela.

Répondre à Ahmed Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ahmed 11:13 - septembre 5, 2021

    Merci pour vos efforts et vos articles d’actualité

  2. Aksil Ait Zenata 11:57 - septembre 5, 2021

    Bon débarras d’un imbécile des opportunistes beldiyines et mawalis sans origine, qui ne cherche que ses intérêts personnels sous couvert d’un islamisme politique des imbéciles comme lui