À Berlin, Zohour Alaoui rehausse le partenariat Maroc-Allemagne

Les 1 milliards 300 millions d’euros obtenus par le Maroc de la part de l’Allemagne, et annoncés hier lors d’une entretien téléphonique entre les Ministres Bourita et Muller, sont le signe de la reconnaissance de la stabilité politique du Maroc et la confiance de l’Allemagne, pays leader de l’Union européenne, dans la capacité du Maroc à mener à bien les réformes structurelles et économiques. Ce précieux apport allemand viendra renforcer le fonds Covid-19 ainsi que la Caisse centrale de garantie, il contient également 200 millions d’euros de dons notamment pour les TPE et TPI. Le reste du montant sera alloué à des sujets stratégiques tels que l’énergie ou le secteur financier.

Derrière ce grand coup diplomatique, nous retrouvons la touche de SE Zohour Alaoui, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Berlin, qui permet au Maroc de tirer son épingle du jeu dans un contexte difficile.

Depuis l’arrivée de Zohour Alaoui dans la capitale allemande, le partenariat Maroc – Allemagne ne cesse d’être rehaussé sur des sujets stratégiques d’avenir comme l’illustre l’intérêt que porte désormais l’Allemagne envers le Maroc pour développer l’hydrogène. Si l’Ambassadeur Alaoui s’illustre avec brio – avec la discrétion qui la caractérise – dans le renforcement des relations Maroc Allemagne, avec un fort accent donné à la coopération économique, les organisations internationales la rattrapent toujours, comme une partie de son destin. Elle qui fut la première femme arabe et africaine à présider la Conférence générale de l’UNESCO vient tout juste de faire son entrée au sein du conseil d’administration de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, dont le siège est à Hambourg. Une reconnaissance pour cette femme d’action qui porte haut les intérêts du Royaume du Maroc à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.