Abdellatif Hammouchi et Dieter Romann remettent la coopération sécuritaire Maroc-Allemagne sur les rails

Une autre rencontre au sommet pour tourner la page de la brouille entre le Maroc et la république d’Allemagne. Le 10 juin, Abdellatif Hammouchi, patron du pôle DGSN-DGST, a reçu le patron de la police fédérale allemande (la Bundespolizei) pour une réunion de travail.

Selon nos sources, le courant passe très bien entre Abdellatif Hammouchi et son homologue allemand Dieter Romann et les deux hommes, après les salamalecs d’usage, sont passés au concret.

Les deux «premiers flics» n’avaient pas besoin de trop temps pour tracer les grandes lignes de la reprise de la coopération sécuritaire entre les deux pays puisque ces lignes ont été fixées depuis plusieurs années et qu’il fallait juste procéder à une sorte de mise à jour.

Au Maroc, comme pour l’Allemagne, les premiers soucis restent la lutte contre le terrorisme et les crimes transfrontaliers (trafics de drogues, traite des êtres humains, immigration clandestine…).

Nos sources attestent que les deux responsables ont convenu un échange de délégations et la reprise, de manière immédiate, de leur collaboration qui passe par un échange permanent et régulier d’informations.

Pour rappel, et comme cela a été le cas pour la France, l’Italie, l’Espagne, voire les Etats-Unis, les services marocains avaient fourni des informations ayant permis de démanteler des structures terroristes et même empêcher des actes terroristes.

En la matière, Hammouchi et ses hommes passent pour des as et tout le monde l’a compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.