Béchir Ben Yahmed « croit » que le Maroc ne se porte pas bien

Le patron du magazine parisien Jeune Afrique qui chante, à longueur de semaines, les louanges du Maroc est pessimiste quant à la situation du royaume du Maroc. Dans sa dernière livraison, le patriarche de la presse panafricaine explique que la situation du Maroc est inquiétante. Il estime que « la révolution sociale au Maroc est encore à faire » et enjoint à ses lecteurs de le pas « postuler que le royaume chérifien est, sans accident possible, sur la voie de l’émergence ». Un constat alarmant qui n’empêche pas le magazine parisien d’empiler les contrats publicitaires et de multiplier les pages promotionnelles de ce royaume en « crise ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.