Cannabis au Maroc: le gouverneur Mohammed El Guerrouj, DG de l’ANRAC, recherche trois directeurs provinciaux

Le Maroc accélère la cadence pour le chantier de la réglementation des cultures de cannabis pour des usages licites. Mohammed El Guerrouj, Directeur général par intérim de l’Agence nationale de réglementation des activités liées au cannabis (ANRAC), vient de lancer des appels à candidature pour trois postes de directeurs provinciaux qui vont chapeauter les activités de cette agence dans les provinces de Chefchaouen, Al Hoceima et Taounate.

Ces derniers auront, au niveau des trois provinces les mêmes compétences que le DG Mohammed El Guerrouj, par ailleurs gouverneur d’El Jadida, dans tout ce qui se rapporte aux activités de l’ANRAC: autorisation des cultures de cannabis, suivi et contrôle, autorisations pour divers investissements liés au cannabis…

Les candidats, qui ont d’ici le 16 novembre pour déposer leurs dossiers, doivent être des ingénieurs d’Etat ou titulaire d’un master avec une expérience de 10 ans en matière de développement territorial et de promotion des investissements en plus d’une ancienneté de cinq ans dans un poste de management en tant que chef de division ou de département.

Ces appels à candidature sont ouverts aux fonctionnaires du secteur public, mais aussi aux cadres du secteur privé et des établissements étatiques.

Mohammed El Guerrouj a été nommé DG par intérim par le chef de gouvernement Aziz Akhannouch, fin septembre, avec l’aval du roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.