Connexion électrique entre le Maroc et le Royaume-Uni: lancement prochain des études géophysiques et géotechniques

Un peu plus de visibilité pour le projet de connexion électrique, par câble sous-marin, entre le Maroc et le Royaume-Uni. Xlinks, la compagnie chargée de réaliser ce gigantesque projet, a lancé l’appel d’offres relatif aux études géophysiques et géotechniques.  Ces études, dont le marché sera attribué le 22 février, seront effectuées sur le tracé du câble sous-marin, soit sur une distance de 3.800 kilomètres.

Une fois achevé, ce projet va alimenter près de 7 millions de foyers britanniques grâce à l’énergie renouvelable générée dans les régions du sud marocain. Ainsi, est prévue la construction, à Guelmim d’un complexe alliant énergies solaire et éolienne.  Le câble en question devra traverser les fonds marins de trois pays à la fois, à savoir le Portugal, l’Espagne et la France.

Les études géophysiques et géotechniques devront s’étaler sur une période d’une année et se fera par le recours à la technique du balayage magnéto-métrique capable de localiser d’éventuels charges explosives toujours actives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.