Crise de l’aérien: la compagnie Royal Air Maroc procédera à un plan social avec des licenciements

Royal Air Maroc (RAM) va procéder à des licenciements à cause de la crise que traverse le secteur du transport aérien induite par le Covid-19. Selon nos sources, une première vague de licenciements sera arrêtée aujourd’hui jeudi 2 juillet et concernera toutes les catégories de personnels.

A l’heure où nous mettons en ligne, un comité d’entreprise du transporteur se prépare à se réunir pour mettre les dernières touches à un plan social qui portera sur une sérieuse réduction de coûts. On ignore cependant le nombre de cadre de la RAM concernés par les licenciements.
La RAM, dont la flotte est clouée au sol depuis la mi-mars, a été sévèrement touchée par la crise.

Le manque à gagner serait de plusieurs centaines de millions de dirhams. La RAM, à l’occasion de l’examen de la loi de finances rectificative, compte sur l’Etat pour l’aider à renflouer ses caisses et atténuer ses pertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. mouatène 14:42 - juillet 22, 2020

    mesdames et messieurs de la RAM, Allah ikoun lakoum fél aaoun. j’espère que les autorités ne vous laisseront pas tomber. tenez bon et bon courage.