Défense: un satellite israélien serait livré au Maroc dans cinq ans pour remplacer les actuels satellites Airbus Mohammed VI-A et Mohammed VI-B

Le Maroc aurait scellé un deal avec la société israélienne «Industries aérospatiales israéliennes» (IAI) pour l’acquisition d’un satellite qui devrait coûter un milliard de dollars, rapportent des médias spécialisés en questions de défense et d’armement. 

Les mêmes sources, reprenant des révélations du journal français La Tribune, affirment que le président de l’IAI, Amir Peretz, se serait rendu ces derniers jours au Maroc via un pays européen pour signer l’accord définitif relatif à cet achat.

La Tribune indique qu’Israël et le Maroc ont signé un accord  dans ce sens fin 2023 et ce satellite devrait être livré dans environ cinq ans pour remplacer les deux satellites fabriqués pour le compte du Maroc par Airbus: Mohammed VI-A et Mohammed VI-B. 

Selon la publication française, les mesures prises par le Maroc visent à améliorer ses capacités militaires en matière de défense aérienne, terrestre et maritime. Amir Peretz, plusieurs fois ministre mais aussi chef de parti, est natif de Boujaâd au Maroc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *