Dépasser la Mosquée Hassan II de Casablanca, l’obsession de Bouteflika

Abdelaziz Bouteflika, après s’être éclipsé pendant des semaines, est réapparu le 15 mai pour une visite sur le chantier de la Grande mosquée d’Alger. Des images de la télévision d’Etat montrent le président Bouteflika, toujours très diminué et ne pipant mot, sur un fauteuil roulant. Malgré la maladie, Abdelaziz Bouteflika tient à faire aboutir le chantier de cette mosquée qui va coûter plus d’un milliard d’euros pour un pays en plein marasme économique.

Les autorités algériennes avancent toujours une seule et unique ambition: construire une mosquée dont la hauteur du minaret dépasse celle du minaret de la Mosquée Hassan II à Casablanca. Au bonheur des géants du BTP internationaux, et surtout chinois…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.