Deux nouveaux constructeurs automobiles européens pourraient s’installer au Maroc

Alors que l’on attend depuis un an déjà l’annonce de l’arrivée d’un troisième constructeur automobile au Maroc, des sources israéliennes affirment que ce n’est pas un constructeur, mais bien deux, qui seraient en contacts avancés avec les autorités marocaines. Selon ces mêmes sources, il s’agirait de deux constructeurs européens, sans plus de précisions. A Rabat, les noms de Volkswagen et de Fiat ont circulé pendant plusieurs mois, sans qu’aucune source autorisée ne vienne confirmer ou infirmer ces informations. Depuis quelques temps, le Maroc ne fait plus mystère de son ambition de supplanter l’Afrique du Sud et ainsi devenir le premier constructeur automobile en Afrique. Une ambition parfaitement réaliste, d’autant que la mise en route chaotique de l’activité des assembleurs en Algérie ainsi que la situation économique et politique pour le moins instable en Egypte, deux concurrents sérieux du royaume, ont quelque peu refroidi les investisseurs du secteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.