Espagne. Le cadeau empoisonné du gouvernement de Sebta aux mineurs marocains

Le gouvernement de Sebta semble courir tous les moyens pour mener la vie dure à des centaines de mineurs marocains non accompagnés. En plus des mauvais traitements policiers et des dures conditions de vie dans les centres d’accueil, le gouvernement local a pris la décision de priver plus de 1.000 mineurs marocains de scolarité.

Ces mineurs sont entrés à Sebta lors du célèbre assaut des 17 et 18 mai dernier. C’est ce qui a été annoncé ce lundi 5 juillet par Salvadora Mateos, chef du gouvernement local.

Pour la responsable espagnole du préside occupé, c’est l’une des manières de pousser ces mineurs de rentrer chez eux. Une manière aussi de faire pression sur Rabat pour accélérer leur rapatriement dans un contexte tendu entre les deux pays depuis l’accueil, en avril dernier, du chef des séparatistes, Brahim Ghali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. c'est cadeau 17:01 - juillet 5, 2021

    Euh, ils étaient scolarisés avant ?