Exclusif. Abdelmadjid Tebboune a chopé le coronavirus à cause de son fils Khaled

Le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a chopé le virus du COVID-19 qui lui a été transmis par son propre fils Khaled Tebboune, celui qui était incarcéré pendant presque 2 ans dans l’affaire lié au milliardaire Kamel Chikhi alias le Boucher, le principal suspect du scandale de la cocaïne du Port d’Oran. Selon nos sources, c’est Khaled Tebboune qui avait été contaminé le premier avant de transmettre ce virus aux membres de sa famille et au reste de l’entourage du Chef de l’Etat algérien.

Après avoir développé des symptômes inquiétants notamment de fatigue et de fièvre, les médecins de la Présidence algérienne ont rapidement intervenu pour demander à Tebboune de se confiner pendant au moins 5 jours afin d’observer l’évolution de son état de santé. Si aucune complication n’est remarquée durant cette période qui s’étale jusqu’au 30 octobre prochain, les médecins de la présidence algérienne allègeront le dispositif de surveillance. Si des détériorations seront observées, le personnel médical du Palais Présidentiel d’El-Mouradia a d’ores et déjà prévu un plateau technique pour des soins intensifs et une admission en réanimation pour parer au moindre risque d’une crise respiratoire qui peut empêcher le Président algérien de résister au virus.

En attendant, au sein du Palais Présidentiel d’El-Mouradia, plusieurs fonctionnaires de divers services ont été contaminés. On recense, selon nos sources, une dizaine de nouveaux cas depuis le début du mois d’octobre. Ce qui a contraint la Présidence algérienne a sonné l’alerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.