Exclusif. Alger négocie avec Cuba la livraison au Polisario de nouveaux équipements et systèmes de communications cryptées 

Alger et La Havane ont entamé secrètement des négociations pour conclure une affaire juteuse de livraison de nouveaux systèmes de communications cryptés développés en ce moment par des chercheurs militaires cubains, a appris Maghreb-intelligence de plusieurs sources bien informées à Alger. Ce dossier a figuré, d’ailleurs, discrètement parmi les principes axes de coopération bilatérale négociés lors de la visite à Alger du président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermúdez, qui avait séjourné à Alger du 16 au 17 novembre dernier.
D’après les sources de Maghreb-intelligence le président algérien Abdelmadjid Tebboune a sollicité officiellement le leader cubain pour renforcer l’aide apportée au front Polisario. Et parmi ces aides souhaitées par Alger, la livraison de nouveaux systèmes de communications cryptées a été négociée avec la Havane afin de permettre aux officiers du Polisario d’échanger en toute sécurité et d’échapper aux radars et logiciels de cybersurveillance des forces militaires marocaines qui pourront les identifier et les éliminer ensuite par des frappes très précises commanditées par des drones sophistiqués.
Face à cette puissance de feu du Maroc, une puissance qui ne cesse de se moderniser et se renforcer grâce à l’appui israélien, l’Algérie table sur les nouvelles technologies cubaines pour protéger les dirigeants du Polisario. Selon les sources de Maghreb-intelligence Alger a demandé ainsi une coopération avec le groupe industriel cubain pour l’informatique, les communications et l’électronique (Gedeme) qui a annoncé récemment la mise au point d’un «celular» (cellulaire) entièrement réalisé dans l’île caraïbe, avec des composants cubains. Ce groupe travaille secrètement aussi sur des technologies militaires de cryptage des communications. Et l’Algérie espère bénéficier des avancées industrielles cubaines pour appuyer le Polisario et renforcer sa protection contre les frappes marocaines.
Un deal est en cours de négociation et le président de Cuba a promis à Tebboune de répondre favorablement à ces doléances. Début 2023, des membres éminents du Polisario devront accompagner, selon nos sources, une importante délégation algérienne en déplacement à La Havane, pour négocier un accord de coopération militaire et sécuritaire censé permettre au Polisario améliorer son niveau de protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.