Exclusif. Au Maroc, l’ambassadeur du Japon joue toujours au sapeur-pompier

Shinozuka Takashi, l’ambassadeur du Japon au Maroc, est un homme très occupé et préoccupé. Depuis son arrivée au Royaume, le 23 janvier 2020, il a un seul objectif: remettre sur les rails les relations entre son pays et le Maroc.

«Il n’y a pas de crise à proprement parler entre les deux pays, mais les choses se sont détériorées entre Rabat et Tokyo depuis les deux dernières éditions du Sommet de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

Ces deux dernières éditions ont été marquées par la présence du Polisario. À l’invitation de l’Union africaine, jurent les japonais. Le Japon a beau répéter qu’il ne reconnaissait pas le Polisario, mais Rabat ne l’entend pas de cette oreille.

«Le Maroc veut une position claire qui ne souffre pas demi-mesure», souligne une source autorisée dans des déclarations à Maghreb Intelligence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.