Exclusif. Crise entre Alger et Paris : Alain Juppé au secours du régime d’Abdelaziz Bouteflika 

Une crise difficile s’est installée ces jours-ci entre Paris et Alger à cause des manifestations populaires contre le 5e mandat. Cette importante colère populaire fait peur à la France et l’Elysée envoie des messages clairs à El-Mouradia : il n’est pas question que cette situation dure. Dans l’entourage d’Emmanuel Macron, l’hypothèse de la nécessité d’abandonner le 5e mandat monte en puissance. Paris remet de plus en plus en cause le 5e mandat et exige d’El-Mouradia des gages de stabilité.
Mais qui peut remplacer Bouteflika ? Et qui peut garantir la stabilité de l’Algérie ? A ces questions, Macron n’a pas encore trouvé des réponses et les scénarios ou prévisions de la DGSE annoncent plusieurs pistes et probabilités, assurent nos sources. C’est dans ce contexte de confusion générale qu’Alain Juppé, l’ancien ministre des Affaires Etrangères et Premier ministre français, est intervenu pour parler avec Macron et lui présenter sa vision de l’Algérie. Juppé connaît très bien l’Algérie et il dispose de très nombreux réseaux à Alger. Il connaît même personnellement le cercle proche et restreint d’Abdelaziz Bouteflika.  Pour Alain Juppé, il est encore tôt pour annoncer la fin de Bouteflika. Et le système algérien peut juguler la rue s’il adopte une attitude responsable. Selon nos sources, la stabilité de l’Algérie ne passe pas forcément par le départ de Bouteflika. Au contraire, ce départ pourrait entretenir un vide qui peut générer des tensions et l’accaparement du pouvoir par un clan militaire hostile à la France, à savoir celui de  Gaid Salah. Dans ce contexte, Juppé aurait demandé à Macron de temporiser encore et de ne pas lâcher le 5e mandat jusqu’à ce que la situation s’éclaircisse dans les jours à venir car il est probable que la rue s’essouffle d’ici la fin du mois de mars. Mais Macron va-t-il prendre en considération les conseils de Juppé ? Wait and See…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Benzerzour 15:57 - mars 4, 2019

    C’est peut-être ça le problème, vous êtes trop proche du cercle présidentiel, mr Juppé vous vous trompez le cercle présidentiel n’est pas l’Algérie

  2. Dr Belaidi 16:41 - mars 4, 2019

    Dire il faut temporiser ?! c’est vraiment quelqu’un qui se dit connaitre l’Algérie (peut être) mais surement pas les Algériens, les vrais (pas ceux de ses réseaux qui ont leurs résidences secondaires en France ! C’est vraiment mal connaître son dossier que de parier sur le clan Boutef ! Par contre il a raison sur un point, d’ici fin Mars ce sera effectivement réglé, mais pas forcément dans le sens que lui (ou la France) voudrait !

  3. Bell 17:59 - mars 4, 2019

    « Les français sont des cartésiens, mais quand il s’agit de leurs intérêts, ils avalent les contradictions »

  4. salim 18:37 - mars 4, 2019

    la rue ne s’essouflera pas d’ici 1000 ans sale batard comme on vous a donné un coupo de pie dau cul on le donnera à cet enculé aussi

  5. Sam 19:34 - mars 4, 2019

    Peut juguler la rue? Hhhhhhhhhh 😁😁😁😂😂😂😂🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣 la habibi…moustahil ta3ref wled DZ…roh awldi tarda3 roh…

  6. Raour 21:23 - mars 4, 2019

    Alain Juppé doit s occuper de ses fesses et de sa douce France l Algérie a enfanté des hommes qui la prendront en charge avec amour et devoument

  7. KAHIL Hamza 23:18 - mars 4, 2019

    Mais ils n’ont rien a foutre dans notre pays. On est indépendants d’eux depuis 1962 je pense…

  8. MEZIANI AMAR 15:45 - mars 5, 2019

    sans commentaires

  9. Ahmed Tifour 22:23 - mars 5, 2019

    Patience monsieur Juppé une fois qu’on sera débarrassé de cette chère gangrèné on viendra aux aux Élysée couper la tête du serpent

  10. Ahmed Tifour 22:24 - mars 5, 2019

    Patience monsieur Juppé une fois qu’on sera débarrassé de cette chère gangrèné on viendra aux Élysée couper la tête du serpent

  11. سعيد السفياني 00:27 - mars 6, 2019

    Le peuple a peur de l’anarchie et du chaos, dans quelques jours tout le monde rentrera chez lui, et boutef reprendra son règne absolu.
    L’armée est plus intelligente que l’oppostion … ça c’est sûr

    1. AASSALLASS 04:58 - mars 12, 2019

      Ce qui est factuel c’est qu’une vieille casserole rouillée et crasseuse vient au secours d’une casserole similaire. Résultat de la course, les deux se retrouveront dans une poubelle au grand bonheur de la ménagère qui se payera un ustensile neuf et propre.

  12. Nourredine BELMOUHOUB 06:28 - mars 6, 2019

    La rue s’est-elle essoufflée en France, pour espérer qu’elle s’essouffle en Algérie ? Alain Juppé ferait mieux de regarder ce qui se passe chez lui, au lieu de se mêler de ce qui à l’avenir le lui regarde plus.

  13. Tahir ahmed 07:38 - mars 6, 2019

    Mr juppe vous connaissez le cercle de clan de boutef pas le clan des algeriens.vous n’avez pas appris de lecons sur l’algerie.je crois que vous avez oubliez.mefiez vous de votre pays pas de l’algerie.nous connaissons bien notre feuille de route.

  14. AASSALLASS 01:18 - mars 12, 2019

    Ce qui est factuel c’est qu’une vieille casserole rouillée et crasseuse vient au secours d’une casserole similaire. Résultat de la course, les deux se retrouveront dans une poubelle au grand bonheur de la ménagère qui se payera un ustensile neuf et propre.8

  15. Zaimi 14:10 - mars 12, 2019

    Vous êtes de mauvais élèves bêtes et têtus. Ok nous avons étés dupes de croire qu’on avait fini avec la France coloniale et puis ces maudits accords d’Evian qui montaient notre indépendance ,seulement 132 ans d’occupation n’ont pas suffit a faire des algériens vos esclaves .Arrêtez de rêver 2019 n’est pas 1830 ni 1962 .occupez vous de vos problèmes et restez loin priez que vos intérêts soient protégés car nos enfants sont capables de vous donner des soucis en métropole même.

  16. DZ FREE 12:01 - mars 13, 2019

    On voit bien que Fafa a la trouille de voir de vrais patriotes accéder au pouvoir en Algérie

  17. laurent redouane 19:44 - mars 28, 2019

    jupé n est pas au gouvernement !!!!!!!

  18. laurent redouane 19:45 - mars 28, 2019

    Jupé N EST PAS au gouvernement il donne que son avis !!!!