Exclusif. La MINURSO réduit son train de vie au Sahara occidental

La MINURSO, mission onusienne chargée de surveiller le cessez-le-feu au Sahara, va réduire, et de manière drastique, son train de vie.

Selon les sources de Maghreb Intelligence, le patron canadien de la mission, Colin Stewart, a tenu ce vendredi une réunion avec les staffs de son équipe à Laâyoune pour les informer de la décision de réduire les effectifs, en raison des restrictions budgétaires découlant de la limitation du mandat de la MINURSO à six mois au lieu d’une année selon la résolution 2414 adoptée par le Conseil de sécurité. Ces restrictions budgétaires impliquent, selon nos sources, le renvoi d’une partie du personnel civil.

Enfin, Colin Stewart prévoit de tenir une autre réunion similaire avec le personnel de la MINURSO à Tindouf et dans les plus brefs délais.

La dernière résolution de l’ONU sur le Sahara a prorogé le mandat de la MINURSO de six mois seulement au lieu d’une année, soit jusque fin octobre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.