Exclusif. La panique de Total en Algérie

Le géant de l’énergie français Total est en panique en Algérie. Les bouleversements politiques que traverse l’Algérie depuis le départ du président Abdelaziz Bouteflika et de quasiment tout son entourage a semé un vent d’affolement au sein du top management de ce groupe français qui avait misé sur de nombreux gros projets en Algérie notamment dans la pétrochimie et l’exploitation du gaz de schiste.

Selon nos sources, Total a déployé un fort lobbying avec ces contacts au sein du sérail algérien, notamment auprès de l’état-major de l’Armée algérienne. Les intermédiaires dépêchés par les militaires algériens en France ont fourni des assurances aux dirigeants de Total. Aucun de ses projets ne sera torpillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.