Exclusif : le CNP sanctionne le patron de la MAP et lui retire la carte de presse

Cela fera l’effet d’un séisme dans le milieu médiatique et de la presse au Maroc.
De sources informées, Maghreb-Intelligence apprend que le Conseil national de la presse (CNP) a retiré la carte de presse à Khalil Hachimi Idrissi, directeur général de l’agence officielle MAP pour une année.
Cette décision fait suite aux plaintes de plusieurs journalistes qui s’étaient estimés diffamés par le contenu du livre « Figures de la presse marocaine » élaboré par Driss Ajbali, médiateur de ladite agence et édité aux frais de la MAP, soit aux frais du contribuable.
En plus de cette sanction, K.H.I a écopé d’une amende de 50.000 dirhams. Le directeur général de la MAP n’est pas le seul à avoir été sanctionné par le CNP.
À sa deuxième édition, le livre incriminé a suscité beaucoup de remous dans la profession surtout qu’il est le produit d’une agence publique qui doit être très regardante concernant l’éthique. Ce travail a également été coordonné par le médiateur de l’agence dont la mission principale est de faire respecter l’éthique de la profession.
Driss Ajbali, sociologue de formation, a bénéficié d’un parachute doré à la MAP grâce à sa proximité de Khalil Hachimi Idrissi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.