Exclusif. Le président vénézuélien Maduro a promis à Alger 20 millions de dollars d’assistance militaire pour le Polisario

Lors de sa visite officielle à Alger le 8 juin dernier, le président vénézuélien Nicolas Maduro a longuement abordé le délicat dossier du Sahara Occidental tout au long de son entrevue avec le président algérien Abdelmadjid Tebboune. Pour gagner les faveurs de l’Algérie et son soutien dans son lobbying actif visant à briser l’isolement international dont il fait l’objet depuis 2017-2018, Maduro s’est engagé officiellement à soutenir activement le front Polisario et « la cause du Sahara Occidental », l’un des dogmes sacrés de la diplomatie algérienne.

Le soutien du Venezuela sera déployé sous forme de financements estimés à plusieurs millions de dollars USD qui seront versés au front Polisario, a-t-on pu confirmer auprès de sources algériennes bien introduites au sein du Palais présidentiel d’El-Mouradia. Une somme évaluée à 20 millions de dollars américains devra être très prochainement débloquée pour améliorer le niveau des équipements militaires du Front Polisario, assurent nos sources selon lesquelles Maduro s’est engagé à Alger à renforcer l’assistance diplomatique et technique au profit des membres et dirigeants du Polisario.

Des formations, des bourses d’études, des encadrements et prises en charge multiples seront accordées également massivement aux membres les plus actifs du Polisario. A travers ce geste, Maduro espère convaincre l’Algérie d’appuyer ses efforts de rapprochements avec plusieurs pays clés et partenaires importants à l’image de la Turquie qui s’intéresse à renforcer sa présence en Amérique Latine. Au regard des relations amicales liant en ce moment Alger à Ankara, Maduro tente de séduire Tebboune pour le convaincre de plaider sa cause… auprès d’Erdogan, soulignent enfin nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.