Exclusif. Les services algériens de renseignements se doteront prochainement d’un nouveau « Centre Antar » 

Les services secrets algériens s’apprêtent à mettre en place un nouveau « centre Antar », à savoir un nouveau centre principal des opérations (CPO) similaire à celui qui est abrité par la fameuse caserne Antar à Ben Aknoun dans les environs d’Alger. La caserne Antar est le plus célèbre et plus historique centre des services secrets algériens qui regroupe les services les plus compétents et les plus névralgiques de la Direction générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), à savoir le renseignement intérieur algérien.
Selon nos sources, le nouveau projet qui est en cours de maturation consiste à créer à Alger un nouveau centre équivalent à la caserne Antar mais qui sera spécialisé uniquement dans la lutte anti-terroriste. Et ce futur centre relèvera, cette fois-ci, des compétences de la direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), le renseignement extérieur, actuellement dirigé par le fameux général-major M’henna Djebbar, l’un des plus influents généraux de l’institution militaire algérienne et l’un des symboles de la hiérarchie militaire des années 90 durant lesquelles l’Algérie a connu sa terrifiante guerre civile.
D’après nos sources, le projet de constitution du nouveau Antar est porté essentiellement par M’henna Djebbar qui veut laisser une « empreinte indélébile » dans l’histoire des services secrets algériens en donnant naissance à un « nouveau Antar » qui va reconfigurer le fonctionnement de la lutte anti-terroriste en Algérie en centralisant à son niveau toutes les directions en charge de la traque et infiltration des groupes pouvant incarner à un moment ou un autre une menace terroriste à l’encontre de la sécurité nationale du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.