Exclusif. Maroc: la famille Zniber expropriée à Salé en faveur des marchands ambulants

L’un des monuments historiques de la ville de Salé, appartenant à la famille Zniber, va disparaître complètement pour céder la place à un espace qui va accueillir les marchands ambulants.

Selon des documents consultés par Maghreb-Intelligence, il s’agit du mythique Foundouk Zniber, l’un de ces caravansérails destinés à accueillir les caravanes avec marchands et bêtes de somme.

Cet espace, étalé sur près de 2.000 mètres carrés à la rue Bab Sebta, sera saisi par les autorités de la ville jumelle de Rabat qui ont décidé ainsi d’exproprier plus d’une dizaine d’ayant-droit appartenant tous à la célèbre famille Zniber.

Érigé à la fin du 17ème siècle et restauré début des années, le Foundouk Zniber a fini par tomber en ruines et devenir un squat pour des familles démunies. Il a complètement rasé il y a quatre ans provoquant un vif émoi au sein de la population de la ville.

Au Maroc, et surtout dans les grandes agglomérations comme Salé (deuxième ville du Royaume pour le nombre d’habitants), les marchands ambulants sont devenus un véritable défi pour les autorités. L’une des solutions trouvées par ces dernières, et qui n’ont toujours pas donné de résultats probants, consiste à les sédentariser dans des espaces aménagés en marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.