Exclusif : Pourquoi les généraux algériens craignent le rapprochement entre Rabat et Tel-Aviv

L’annonce de la prochaine visite du ministre israélien de la Défense, Benyamin Gantz, au Maroc a suscité beaucoup d’inquiétude à Alger. Les ambitions publiquement affichées par Rabat de faire partie des pays très réduits qui disposent d’une industrie militaire aéronautique sont suivies avec beaucoup d’appréhension par l’état-major de l’Armée nationale populaire.

En effet, un quarteron de hauts gradés algériens suivent de près le dossier des avancées marocaines en matière aéronautique. Selon les sources de Maghreb-intelligence, ce conseil ad-hoc est présidé par l’étoile montante de l’institution militaire algérienne, le général-major Mohamed Kaidi, Chef du département emploi-préparation de l’Armée. Y siègent également, le général-major Mahmoud Laraba, commandant de l’armée de l’air, le général-major Ammar Amrani, commandant des Forces de défense aérienne, le général Sid-Ali Benzemirli, patron de la direction centrale et de la sécurité de l’armée et enfin le colonel Hocine Hamid alias Boulahya de la Direction de la documentation et de la sécurité extérieure.

Les membres de ce conseil se réunissent plusieurs fois par mois. Ils ont dernièrement produit un rapport où ils tirent la sonnette d’alarme quant aux nouvelles capacités militaires marocaines. Selon ce rapport, l’armée algérienne craint que le Maroc ne se dote de technologie israélienne lui permettant de fabriquer, par lui-même, des drones kamikazes sur le modèle de l’IAI Harop israélien. Ce dernier a été crucial lors du conflit entre m’Arménie et l’Azerbaïdjan en donnant la supériorité à l’armée azérie dans les airs.

Deuxième point appréhendé par les généraux algériens est l’acquisition par l’armée marocaine de missiles intelligents dont seraient équipés dans le futur proche, les avions et les hélicoptères des FAR.

Le rapport remis au chef de l’état-major recommande de « bétonner » les communications entre les dirigeants du pays. Les Algériens croient dur comme fer que les Marocains, grâce à Israël, vont bientôt disposer de capacités électroniques et cybernétiques leur permettant de pénétrer le cœur de « la décision stratégique » en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Guicher 19:09 - septembre 21, 2021

    entre l Espagne, l almagne, la France qui aiment l Afrique que par intérêt et les gouvernement successives del Algérie qui n aiment pas leur peuple, le maroc doit se méfier de ce monde qui l entoure et se doter doublement et plus. Dommage pour l Algérie qui s isole un peu plus chaque jour

  2. mimi6 21:13 - septembre 21, 2021

    Honte au Maroc actuel.
    Ce n’est pas un rapprochement entre Israel et le Maroc mais bien d’une colonisation du Maroc par Israel.
    Vous vous êtes faits piéger comme des inconscients.

    1. tangerino 07:37 - septembre 25, 2021

      C’est tjrs mieux que de se faire pieger par l’Iran et le hesbollah qui ont mit l’Afghanistan, l’Irak, la syrie et la lybie à feux à sang, vous êtes les prochains sur la liste si vous persistez dans votre politique de la terre brulée.

    2. mouss 15:00 - septembre 26, 2021

      en admettant meme que ce soit vrai de quoi je me mele
      balaye devant ta porte occupe toi de ton pays qui cours au desastre

      c est consternant de naivete
      croire que le Maroc avec son histoire et sa diplomatie millénaire
      puissse se faire berner par n importe
      lesalgeriens confonde realite et fantasme quand il fantasme quelque chose elle devient a leur yeux la verite absolu

      comment peut on sincèrement croire qu un pays millemaire puisse s engager dans une voie sans y a voiir reflechi mille fois
      tu a la naivete du ressortissant d un pays cree par un pays tiers qui n existe
      que depuis 60 ans

      et ne viens pas me sortir jughurta ou la Kahina ca serait s enfoncer encore plus

      quand aux azraeliens vaut mieux eux que vous ………….

      c est typique de to

  3. hassane 21:53 - septembre 21, 2021

    LE MAROC n’a jamais était un pays belliqueux ou hostile envers d’autres pays,LE MAROC est considéré par de nombreux pays amis et frère,comme un pays du juste milieu,un pays de paix,un pays de rencontre et de dialogue,LE MAROC n’attaquera jamais un autre pays,les kabranates de la zriba de daoulate kabranistane le savent très bien,si LE MAROC modernise ses armements,c’est uniquement pour sa défense,pour ce qui est des craintes des kabranates de la zriba d’alger,en ce qui concerne le rapprochement du MAROC avec l’état israélien,les vraies et réelles raisons de ces craintes,sont à chercher dans l’union africaine,LE MAROC et l’état israélien,qui vient d’être devenu membre observateur à l’ua,vont tout faire,avec l’aide d’autres pays africains,de corriger une gigantesque anomalie au sein de l’union africaine,à savoir la présence du polizbal au sein de l’ua,avec l’exclusion du polizbal de l’union africaine,c’est toute les politiques et toute la diplomatie algériennes des 50 dernières années qui vont tomber à l’eau,les caporaux de la zriba de la caserne de al mouradia vont devoir rendre des comptes au peuple algérien pour toutes ces années perdues et toutes les richesses gaspillées(on parle de plus 500 milliards de $)pour une cause perdue d’avance et qui n’intéresse le peuple algérien ni de prés ni de loin

    1. Ragabi Hassan 01:30 - septembre 22, 2021

      Le Maroc a attaqué l’Algerie juste après son Indépendance, à un moment très vulnérable pour nos voisins algériens.

      1. Binational 11:22 - septembre 26, 2021

        Parce qu’on ne peut pas faire confiance ni au Makhzen ni à cet État voyou avec lequel le Maroc vient de sceller une relation sous la contrainte uniquement pour se maintenir au pouvoir et garder la main sur ses sujets.
        Les exemples ne manquent pas.
        Je fais une différence entre le peuple marocain (chleuh du Rif, berbères de l’Atlas….Marrakech etc…) qui rejette dans sa très grande majorité cette nouvelle relation et le Makhzen
        Pauvre pays dominé

      2. mouss 15:06 - septembre 26, 2021

        apparemment c est la nouvelle mode et sur plusieurs site visite ce ne sont jamais des algériens qui s expriment ce soit des français des marocains des chinois des martiens …….qui viennent critiquer le mechant Maroc qui fait du tort aux gentils algeriens

    2. Maghrèbe united 11:21 - septembre 23, 2021

      Tout à fait bien dit, et j’ajouterais juste que nous aurions préferé de trés loin mettre cet argent dans la santé, l’éducation et le développement, mais qui veut la paix, prépare la guerre. Jules césar.

    3. Hassi 07:51 - septembre 30, 2021

      Traître et fière,wawww