Exclusif. Un fonds de 3 millions de dollars US créé par la diplomatie algérienne pour financer des actions de lobbying contre le Maroc en Afrique

Le ministère algérien des Affaires Étrangères a créé dans la plus grande discrétion un nouveau fonds ayant pour principal mission de financer diverses actions de lobbying en Afrique sub-sahariennes. Des actions de lobbying qui ont pour objectif déclaré de contrecarrer « le lobby marocain et son projet expansionniste en Afrique », a-t-on pu confirmer au cours de nos recherches. Ce nouveau fonds a été d’ores et déjà alimenté par un budget équivalent à 3 millions de dollars US.

Avec cet argent, la diplomatie algérienne devra financer des séjours de plusieurs membres des élites dirigeantes africaines en Algérie. Il est question d’offrir des voyages, des bourses d’études ou de financer l’organisation de meetings ainsi que de forums débattant de sujets régionaux avec pour consigne de privilégier l’agenda de l’Algérie et la vision stratégique de la diplomatie algérienne. Une vision qui ambitionne d’encourager l’idée de l’indépendance du Sahara Occidental et d’implanter cette conviction dans l’esprit des dirigeants africains ou des élites politiques africaines.

Selon nos sources, les premières actions de ce fonds seront dirigées vers des petits États africains de l’Afrique de l’Ouest où l’Algérie accuse le Maroc d’y avoir implanté un fort lobby en faveur de ses intérêts géopolitiques. Selon une source diplomatique algérienne, il n’est plus question de rester les bras croisés face au développement de la « mainmise » du lobby marocain sur certains pays africains qui peuvent inverser les rapports de force au sein de certaines instances de l’Union Africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.