Grâce aux batteries électriques, Le Maroc désormais incontournable dans l’industrie automobile

C’est un accord qui fera date dans les annales de l’industrie automobile mondiale. Le groupe automobile français Renault vient d’annoncer un accord de collaboration avec le géant minier marocain Managem afin de sécuriser ses propres approvisionnements en sulfate de cobalt décarboné pendant 7 ans à partir de 2025.

Pour répondre à la demande Renault, Managem a prévu la construction d’une usine au sein du complexe de Guemassa pour transformer le minerai de cobalt en sulfate de cobalt. Ce qui garantira au groupe Renault une quantité annuelle de production de batteries électrique de 15 GWh.

Le groupe Renault vient de sécuriser l’approvisionnement de 5 000 tonnes de sulfate de cobalt décarboné par an pendant sept ans à partir de 2025, garantissant ainsi une production annuelle de batteries pouvant atteindre jusqu’à 15 GWh.

L’accord prévoit également la possibilité pour le groupe Managem, le groupe Renault et leurs partenaires de l’Alliance de développer une coopération potentielle autour de l’approvisionnement en sulfate de manganèse et de cuivre, ainsi que la revalorisation des matériaux des batteries à cycle court. Ainsi, le Groupe Renault se positionne comme un acteur de référence dans le déploiement de batteries plus performantes, décarbonées et réutilisables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.