La galère des journalistes tunisiens à l’aéroport Houari Boumédiène

En temps de crise, le devoir d’hospitalité est bafoué en Algérie, où des journalistes tunisiens et des membres de la direction de l’Espérance Sportive de Tunis ont été bloqués pendant 18h à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger, faute d’autorisation du ministère algérien de l’Intérieur.

L’ambiance fut tendue au vu de l’accueil glacial, alors que le club tunisien doit affronter, samedi, le club algérien Chabab Belouizdad en quart de finale aller de la Ligue des champions de la CAF. Il a fallu attendre l’intervention des hauts responsables tunisiens auprès de leurs homologues algériens pour débloquer la situation et autoriser les journalistes et la délégation à quitter l’aéroport.

La décision inattendue des autorités algériennes de bloquer la délégation tunisienne marque, en effet, un nouveau couac diplomatique dans les relations très amicales entre les deux pays frères. Le précédent ? La promesse non tenue par Alger de partager les premières doses de vaccin contre le coronavirus avec Tunis. L’Algérie s’était désolidarisée de la Tunisie, secouée par une seconde vague meurtrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.