La santé «insolente» du Général Mediène

A près de 70 printemps, le général de corps d’armée Mohammed Mediène «Tewfic», chef du DRS (Département Renseignement et Sécurité, les services de renseignement algériens) affiche une santé insolente.

Il a d’ailleurs fait l’objet d’un check-up complet il y a quelques temps,  effectué par des médecins américains que le très discret général a consultés aux Etats-Unis, lors d’une visite auprès de ses homologues américains chargés du contre-espionnage. Le Général Tewfic aurait posé nombre de questions aux spécialistes américains, notamment sur son bilan cardiaque et les tests cérébraux qu’il a effectués. L’ensemble des pièces de son dossier a ensuite été récupéré par son adjoint, qui tenait à «sanctuariser» les analyses effectuées par le général, classées immédiatement «secret défense». Selon les médecins américains, le bilan de santé de l’énigmatique patron des services algériens -pour lequel il n’existe qu’une ou deux photographies connues- serait « très satisfaisant », écartant ainsi le spectre de maladies «orphelines» ou de risques d’accidents vasculaires ou cardiaques, redoutés par nombre de septuagénaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.