L’Algérie va lancer un programme d’urgence pour secourir la Tunisie face aux pénuries alimentaires 

L’Algérie ne compte pas abandonner la Tunisie face aux pénuries alimentaires qui la frappent de plein fouet depuis plusieurs semaines. Lait, sucre, huile de table, riz ou céréales, la Tunisie embourbée dans la crise économique peine à se procurer des denrées alimentaires de base pour satisfaire les besoins élémentaires de sa population.
Les autorités algériennes viennent d’importations ressources budgétaires qui seront l’équivalent d’au moins 50 millions de dollars USD pour envoyer des convois d’aides alimentaires urgentes à plusieurs régions tunisiennes notamment les régions frontalières avec l’Algérie. Une première opération de ce programme spécial a commencé le 9 septembre dernier avec l’envoi de 20 000 tonnes qui ont été remis à l’Office tunisien du commerce et les autorités  wilaya du Kef. Selon nos informations obtenues auprès de plusieurs sources algériennes, d’autres convois alimentaires sont cours d’organisation pour acheminer des produits  en rupture de stock dans les commerces tunisiens depuis plusieurs semaines.
La Tunisie a fait appel à l’Algérie parce qu’elle manque de budget et de devises pour faire face à l’augmentation mondiale des prix alimentaires, conséquence de la guerre en Ukraine. L’Etat tunisien a échoué à mettre en place un stock stratégique de produits alimentaires et une difficulté à mobiliser les ressources financières pour importer et l’Algérie constitue sa seule issue de secours. En échange de cette assistance économique, les autorités algériennes en profitent pour imposer à la Tunisie une feuille de route politique qui privilégie uniquement les intérêts géopolitiques et hégémoniques  algériens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.