Le député français Mjid El Guerrab réactive ses précieux réseaux « business » marocains

Le député français Mjid El Guerrab a réuni hier à Casablanca le gotha du monde des affaires franco-marocain. Ce membre de la majorité présidentielle française, qui avait déjà appelé le gouvernement de son pays à reconnaître la marocanité du Sahara, a voulu marquer sa rentrée politique sous le thème de la coopération économique en rassemblant des personnalités de premier plan pour un cocktail restreint qui s’est tenu hier soir au Sofitel Tour Blanche de Casablanca .

Outre le Président de la CGEM Chakib Alj et le Président de la Chambre Française de commerce Jean Pascal Darriet (par ailleurs DG de la Lydec), ainsi que le Président du CESE Ahmed Reda Chami, cet événement a vu la présence de Rita Zniber, Khalid Cheddadi, Hakim Marrakchi, Neila Tazi, Saloua Karkri, ou encore de l’ancien Ministre istiqlalien Karim Ghellab. Côté français, les directeurs des principales filiales au Maroc d’entreprises de l’hexagone ont répondu présent à l’invitation de leur député , dont le nouveau DG de Air France Maghreb et Sahel Nicolas Fouquet, Mehdi Arrifi le DG de Coface, Christophe Tontherey le DG de RATP Dev ainsi que des représentants du groupe Accor. Mjid El Guerrab était accompagné pour l’occasion du référent du parti La République En Marche au Maghreb et en Afrique de l’Ouest, Jaoued Boussakouran.

Un pari réussi pour le député franco-marocain Mjid El Guerrab qui a réussi à mobiliser des personnalités incontournables de la relation France-Maroc, et qui souhaite intensifier les rencontres pro business de ce type dans les prochains mois, et ce à l’aune de l’annonce du prochain gouvernement marocain. Cette rencontre a été organisée avec l’apport de son ami, le jeune lobbyiste bien connu sur les bords de Seine, Omar Alaoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *