Les sociétés saoudiennes perdent pied au royaume du Maroc

Le Saoudien Acwa Power qui avait jusque-là le vent en poupe au Maroc commence à sentir sérieusement la tiédeur des relations entre Rabat et Ryad sur ses affaires. Depuis 2010, Acwa Power avait remporté les appels d’offres des projets des centrales thermo-solaires Noor 1, Noor 2, Noor 3 et Noor 4. Aujourd’hui, il vient de perdre l’appel d’offre de la centrale Noor Midelt face au français EDF Renouvelables. Resté seul en lice avec le français, Acwa Power a été disqualifié même si l’appel d’offre prévoyait initialement deux développeurs pour ce projet. Selon les observateurs, le Maroc est décidé à ne pas se laisser « marcher dessus » par des Saoudiens qui se montrent depuis deux années « arrogants et peu sensibles aux intérêts marocains ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.