l’Istiqlal revendique toujours la récupération de Ceuta et Melilla

Le parti de l’Istiqlal, sous la conduite de Nizar Baraka, risque de s’attirer encore une fois la colère de l’Espagne. Dans la déclaration finale sanctionnant les travaux de son Conseil national, le 21 avril, l’Istiqlal a appelé à « œuvrer pour récupérer tous les territoires marocains, y compris Ceuta et Melilla ».

« C’est une revendication qui n’est pas nouvelle et qui figure depuis des décennies dans nos documents de base », souligne un dirigeant du parti de Nizar Baraka. L’Istiqlal, pour rappel, revendique aussi des régions sous administration algérienne, en plus des îles Chafarinas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.