Manque de tact ou « peur d’être empoisonné », l’émissaire algérien au Maroc Abderrachid Tebbi décline l’invitation à déjeuner de Nasser Bourita

Abderrachid Tebbi, ministre algérien de la Justice, est arrivé à Rabat, ce mardi 27 septembre 2022, pour remettre à Nasser Bourita, l’invitation adressée au roi Mohammed VI pour assister aux travaux du Sommet de la Ligue arabe qui se tiendra en Algérie les 1 et 2 novembre. L’avion de la présidence algérienne, le fameux Gulfstream qu’utilise Brahim Ghali pour ses déplacements hors d’Algérie, a survolé le territoire marocain pour atterrir à Rabat.

Sauf que Abderrachid Tebbi, après avoir remis l’invitation du président Tebboune au roi du Maroc, était très pressé de rentrer chez lui. Au total, il aurait passé moins de deux heures au Maroc, malgré l’invitation qui lui a été faite par le chef de la diplomatie marocaine pour un déjeuner offert en son honneur dans un luxueux palace de la capitale, le Sofitel Jardins des Roses pour ne pas le nommer.

Abderrachid Tebbi a décliné l’invitation sans prendre de gants, affirment nos sources. «Avait-il peur d’être empoisonné ou alors de faire des cauchemars en rentrant chez lui après avoir vu à quoi ressemblaient les festins offerts en l’honneur des responsables étrangers au Maroc?», ironisent nos sources.

Le déplacement de Abderrachid Tebbi à Rabat aurait-il aussi été pour rien? On sera fixé à l’approche du Sommet de la Ligue arabe, car, pour le moment, Rabat ne s’est pas exprimé sur le niveau de sa délégation au prochain sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.