Maroc: Covid-19 tape à la porte du gouvernement Aziz Akhannouch

Depuis trois semaines, le gouvernement d’Aziz Akhannouch tient ses réunions hebdomadaires du jeudi en visioconférence en raison de la pandémie du Covid-19. Mais cela ne semble pas empêcher le virus d’atteindre des membres de l’Exécutif.

C’est le cas, selon nos sources, de Mustapha Baïtas, porte-parole du gouvernement, qui est confiné chez lui depuis mercredi dernier et qui a déprogrammé son point de presse habituel du jeudi. Dans son entourage, on apprend que le jeune ministre RNI a été contaminé même s’il a été vacciné à la dose de rappel (3ème dose) le 15 décembre dernier.

Son entourage rassure sur son état de santé tout en soulignant qu’il va continuer à s’acquitter de ses missions ministérielles depuis chez lui.

Au Maroc, ce n’est pas une première qu’un ministre ou haut responsable attrape le Covid-19. Pour rappel, depuis l’apparition du virus au Maroc, début mars 2020, le premier haut responsable à avoir été infecté est Abdekader Amara, ancien ministre islamiste de l’Équipement.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.