Maroc: la holding Akdital prépare un centre d’oncologie privé à Salé

Rien ne semble pouvoir arrêter la boulimie de la holding Akdital, premier acteur de la santé privée au Maroc qui enchaîne ouvertures et inaugurations d’établissements de santé. Le groupe de Rochdi Talib, qui vient juste d’ouvrir un hôpital privé à Safi, met le cap cette fois sur Salé, ville jumelle de Rabat. Akdital compte y ouvrir un centre d’oncologie privé et vient de créer une société dédiée à cet effet et dotée d’un capital social de 200.000 dirhams.

Aujourd’hui, Akdital, qui investit aussi dans le secteur de l’immobilier dédié au secteur de la santé, fournit près de 20% de la capacité litière hospitalière du Maroc.

Son succès fulgurant fait grincer des dents les autres propriétaires des cliniques privées qui crient à la concurrence déloyale surtout après la signature de plusieurs conventions avec des institutionnels comme la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.