Maroc : la nouvelle fuite en avant d’El Othmani

Il y a quelques jours, Maghreb Intelligence rapportait que Saâd Eddine El Othmani, chef du gouvernement, allait faire le possible et l’impossible pour faire le black-out sur le bilan d’une année, la première, de son mandat.

Et c’est exactement ce qui va arriver.

El Othmani, au lieu d’organiser une conférence de presse en bonne et due forme pour répondre aux questions des journalistes, a préféré présenter son bilan devant les étudiants de la Faculté de droit de Rabat, le 18 avril.

Il prévoit une présentation suivie d’un débat avec les… étudiants.

Une initiative qui faire rire sous cape plusieurs observateurs et même les partenaires, au sein de la majorité, du PJD dont El Othmani est le secrétaire général.

«C’est une manière d’éviter un débat approfondi sur le bilan d’une première année marquée par mille et un cafouillages», souligne une source de la majorité.

Et même, en termes de réalisations, Saâd Eddine El Othmani ne fera que capitaliser sur les grands chantiers lancés par le gouvernement Benkirane et qui sont généralement pilotés par des établissements publics à caractère stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *