Maroc: le chef du gouvernement islamiste El Othmani se radicalise pour faire plaisir à ses bases

Alors qu’il était très peu porté sur les confrontations avec ses rivaux politiques, Saâd Eddine El Othmani a surpris son mondele weekend dernier, par sa sortie virulente contre le Parti authenticité et modernité (PAM). Lors de l’ouverture du dialogue interne de son parti, une occasion pour faire le point sur la situation de sa formation, le chef du gouvernement a choisi de s’attaquer au PAM.

Il a notamment accusé le parti fondé par Fouad Ali El Himma d’être responsable des événements du Rif, puisque le PAM y dirige l’essentiel des communes. « C’est une fuite en avant. El Othmani se sent toujours écrasé par le poids de Benkirane et veut faire plaisir à la base de son parti en optant pour le même discours offensif », souligne une source à la direction du PJD.

Interrogé par nos soins, un dirigeant du PAM affirme que sa formation politique refuse de répondre aux attaques d’El Othmani. « Aucun intérêt de répondre à un responsable politique de premier plan débordé de toutes parts », répond notre interlocuteur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *